logo-WWF

Le WWF (World Wild Fund) est l’une des premières organisations mondiales à s’être engagées dans la protection de la nature en agissant dans le monde entier pour conserver les écosystèmes et protéger les espèces.

 

Un peu d’histoire du WWF

Le WWF a été fondé le 29 avril 1961 par les biologistes britanniques Julian Huxley, Peter Markham Scott, Guy Mountfort et Max Nicholson.

Le groupe décide alors d’établir son siège en Suisse, où l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) avait déjà installé le sien. Dès sa création, le WWF oriente son combat vers la protection du vivant, au travers de la sauvegarde des espèces, des habitats et des écosystèmes. Afin de mutualiser les forces de préservation de la planète, l’UICN et le WWF s’associent, dans une déclaration commune, à «œuvrer ensemble pour mobiliser l’opinion publique et sensibiliser le monde à la nécessité de préserver la nature».

WWF-panda-Chi ChiLe WWF ayant pour ambition d’être reconnue dans le monde entier, il lui fallait un logo universel représentant un animal en voie de disparition apprécié et connu aux quatre coins du monde. Et ce fut le Panda géant. Mais pourquoi ? Tout simplement parce qu’en 1961, le zoo de Londres accueille un nouveau pensionnaire répondant au nom de « Chi-Chi » : un panda géant dont Gerald Watterson, artiste passionné d’environnement, lui tire le portrait. Et ce sont ces dessins qui inspire Sir Peter Scott. Celui-ci griffonnera alors le premier logo de l’histoire du WWF.

Plus de 50 ans plus tard, et même s’il a connu quelques modernisations, le panda reste l’emblème du WWF et est même devenu un symbole global de lutte contre la disparition des espèces.

evolution-logo-WWF

De nos jours, Le WWF est l’une des plus importantes ONG de protection de l’environnement mondial,  fortement impliquée dans le développement durable, avec plus de 5 millions de soutiens à travers le monde, travaillant dans plus de 100 pays, et supportant environ 1300 projets, principalement financés (56% en 2013) grâce à l’implication citoyenne de particuliers comme toi et moi.

Le WWF œuvre quotidiennement pour que le développement humain se fasse en harmonie avec la nature. Et cela nécessite une action globale, face à des problématiques d’envergure planétaire qui menacent la biodiversité. Par exemple, si l’on veut sauver l’ours polaire, il faut impérativement préserver la banquise, ce qui implique de lutter contre le réchauffement climatique et donc de repenser tous nos modes de consommation, de production et de déplacement. C’est pourquoi, depuis plusieurs années, le WWF s’est donné pour mission, de promouvoir une transition énergétique globale plus respectueuse de l’environnement. Ce mode d’action visant à faire changer les règles à tous les niveaux nécessite de travailler sur des projets pilotes et de privilégier l’expertise. Cette responsabilité, qui guide l’ensemble des missions du WWF, définit donc ce que il est aujourd’hui aujourd’hui : Des partisans de l’action, sur la base du dialogue et du respect de l’autre.

Pour plus d’informations, tu peux aller visiter le site du WWF

Voici, également, une petite vidéo de présentation du WWF pour illustrer cette introduction.

 

Les missions du WWF

Les missions et actions du WWF sont nombreuses et s’organisent autour des 4 grand axes suivants:

Protéger les espèces

WWF-protection-espèces-menacéesOn estime entre 13 et 20 millions, le nombre d’espèces présentes sur Terre. Or, plus d’une espèce sur trois est aujourd’hui menacée de disparition dans le monde. C’est pourquoi, le WWF protège, depuis sa création, le règne animal en luttant notamment contre le braconnage, la destruction des habitats et les conflits avec l’Homme. Afin d’être efficace, le WWF concentre ses efforts de conservation sur un groupe restreint d’espèces jugées prioritaires :

  • Parce qu’elles forment un maillon essentiel de la chaîne alimentaire, aident à la stabilité ou à la régénération de leur habitat ou indiquent un besoin plus large de conservation.
  • Parce qu’elles sont très importantes pour la santé et la subsistance des communautés locales, de par leur exploitation commerciale ou leur rôle culturel.
  • Parce que les efforts stratégiques centrés sur ces espèces peuvent également aider à conserver de nombreuses autres espèces qui partagent par exemple le même habitat et/ou sont vulnérables aux mêmes menaces.

 

Conserver les écosystèmes

WWF-proteger-ecosystemes

Il semble trivial de dire que la survie de l’homme et celle de la planète vont de pair. Pourtant, de par nos modes de vie modernes, de nombreuses régions du globe sont menacées, tout comme la survie des espèces et des populations humaines qui en dépendent.

Une autre priorité du WWF est donc de travailler à la conservation des régions les plus remarquables du globe afin d’assurer la survie des espèces et des communautés dépendantes des forêts, des océans et des ressources en eau. Avec l’appuie de ses meilleurs experts, le WWF travaille pour identifier les régions prioritaires sur lesquelles il est urgent de concentrer les efforts. C’est le cas de l’Arctique et de l’Amazonie, des récifs coralliens d’Asie et des forêts tropicales africaines, qui représentent des zones sensibles et fragiles constituant les réserves d’eau et d’oxygène de notre planète.

 

Promouvoir la transition énergétique

Crise climatique à venir, risques liés au nucléaire, dépendance aux énergies fossiles, précarité énergétique: l’ensemble de ces facteurs plaident en faveur de la promotion d’une transition vers un nouveau modèle énergétique.

rapport-WWF-energie-2050La combustion des ressources fossiles non renouvelables (pétrole, charbon, gaz…), à une vitesse fulgurante, est une des principales cause du dérèglement climatique. La seule solution pour fournir le monde en énergie, sans nuire à l’environnement, est le passage généralisé aux énergies renouvelables produites par des sources naturelles comme l’eau, le vent, le soleil, la géothermie ou la biomasse. Ces sources d’énergie présentent également l’énorme avantage d’être non polluantes, à condition bien-entendu, qu’on les exploite avec sobriété et qu’elles soient encadrées par des règles écologiques d’exploitation.

En 2011, en partenariat avec ECOFYS, le WWF publie son rapport « 100% d’énergie renouvelable d’ici 2050 ». Les conclusions sont très encourageantes: atteindre 100% de fourniture énergétique renouvelable pour tous, à l’échelle de la planète, c’est possible techniquement, souhaitable économiquement et nécessaire si l’on veut éviter un dérèglement climatique majeur. Ceci implique que la consommation d’énergie mondiale (transports, bâtiments, industrie) diminue de 15% par rapport au niveau actuel, d’ici 2050, sans forcément freiner le développement et donc de relever de nombreux défis sur lesquels œuvre chaque jour le WWF.

« En 2050, nous pourrions tirer toute l’énergie dont nous avons besoin des sources renouvelables. Ce rapport montre qu’une telle transition est non seulement possible mais aussi économiquement viable, fournissant de l’énergie abordable pour tous et la produisant de manière durable pour l’économie globale et la planète. La transition posera des défi s signifi catifs mais j’espère que ce rapport inspirera les gouvernements et le monde des entreprises à s’attaquer à ces défis et simultanément à réagir promptement pour faire de l’économie renouvelable une réalité. Notre capacité à construire un avenir renouvelable est cruciale ».
James P. Leape – Directeur Général WWF International.

 

Réduire l’empreinte écologique

WWF-reduction-emprunte-humaine-planèteChaque année, l’humanité consomme l’équivalent d’une planète et demie pour subvenir à ses besoins. Au regard des projections démographiques qui portent à 9 milliards le nombre d’individus en 2050, les besoins de l’humanité ne cessent de croître et avec eux l’exploitation intensive des ressources naturelles, pourtant limitées. Si ce cap de développement est maintenu, l’équivalent de 2 planètes sera insuffisant pour répondre aux besoins de l’Humanité dès l’horizon 2030.

Pour réduire cette empreinte humaine géante, le WWF veut faire émerger des modes de production et de consommation plus écologiques et plus sobres et a mis en place un indicateur d’empreinte écologique, qui joue un rôle d’alerte essentiel. Cet indicateur permet d’évaluer la surface nécessaire pour produire les ressources utilisées par une population et absorber les déchets qu’elle a générés, à partir de six critères :

  • La surface forestière nécessaire pour produire le bois qu’elle utilise.
  • La surface forestière nécessaire pour absorber les émissions de CO2 produites par l’énergie qu’elle consomme.
  • La surface de pâture nécessaire pour fournir les produits d’origine animale qu’elle consomme.
  • La surface de terre cultivée pour récolter toutes les denrées qu’elle consomme.
  • La surface au sol nécessaire pour le logement et les infrastructures qu’elle utilise.
  • La surface maritime nécessaire pour générer les poissons et les fruits de mer qu’elle consomme.

 

Si tu veux avoir plus de détails sur les missions et actions en cours, tu peux directement suivre les actualités sur le site du WWF.

Tu peux également t’informer de manière plus générale sur la planète et l’écologie en regardant les vidéos super interessantes que le WWF partage sur sa chaîne youtube

 

Et maintenant, que faire pour agir avec le WWF

Si la lecture de cet article te donne envie d’agir avec le WWF pour la planète et les générations futures, plusieurs opportunités s’offrent à toi :

Fais un don

Faire-un-don-au-WWFLes études scientifiques, les actions sur le terrain, les interventions auprès des pouvoirs publics et des entreprises, ainsi que les opérations de sensibilisation, sont indispensables à la préservation de notre planète mais engendre des coûts élevées. Pour continuer de les mener à bien, le WWF a besoin de ton soutien.

 

Mobilise toi pour le WWF et deviens bénévole

benevoles-WWFEnvie de t’engager concrètement dans la protection de l’environnement ? La mobilisation citoyenne est essentielle aux actions du WWF. Au travers d’un stand, d’une flash mob, d’une mission d’expertise, tu contribues activement à la réalisation de ses missions. Passe à l’action en rejoignant la communauté des bénévoles WWF France !

 

Donne du sens à tes achats en découvrant l’e-boutique du WWF

e-boutique-du-WWFRetrouve ou découvre les produits écologiques, ludiques et emblématiques du WWF ! Peluches, jeux, t-shirts, mugs et sac … fais toi plaisir sans hésiter: tes achats ont du sens car les bénéfices servent directement au WWF pour le financement de ses nombreuses actions !

 

Agis autrement et adopte un animal

kit-adoption-animal-WWFPour agir avec le WWF et protéger tes espèces préférées, adopte un panda, un chimpanzé, un éléphant, un tigre ou un ours polaire ! Grâce à cette adoption symbolique tu aides le WWF à préserver les espaces et les espèces de notre biodiversité.

 

Découvre le Club Panda

logo-club-panda-WWFL’environnement adapté aux 7-11 ans ? L’avenir de la planète dépend aussi des citoyens de demain que sont nos enfants! Fiches, quizz, jeux, images et vidéos : le Club Panda propose aux plus jeunes de découvrir la faune et la flore de manière intelligente et ludique.

 

Signe une pétition 

signer-petition-WWFFais entendre ta voix et mobilise-toi aux côtés du WWF en lui apportant ton soutien par une signature. Ce n’est pas grand chose, mais des milliers de signatures prennent un poids tout autre pour influer sur les politiques de préservation de la planète. Ajoute la tienne !

 

Fais un legs

faire-legs-WWFLe legs est une disposition testamentaire te permettant de désigner les bénéficiaires d’une part de ton patrimoine. Reconnu d’utilité publique, le WWF France est habilité à en bénéficier. On ne va tout de même pas laisser le tabou de la mort empiéter sur de bonnes actions !  😉

 

Marche pour le WWF et participe au Pandathlon

Pandathlon 2016

Le Pandathlon est le défi éco-sportif du WWF France et aura lieu les 25 et 26 juin 2016 à Saint Gervais au pied du Mont Blanc. Tu peux t’y inscrire dès maintenant.