Oiseau twitter

On regarde la misère
A la distance de nos pixels
Sans tourner nos yeux vers
Celle de nos ruelles !
Pourtant,
C’est flagrant !
Tellement !


We must protect wildlife,
Humans are a part of it.
Damage nature is dipstick,
It’s like sticking a knife
In our own back!


J’ai le mal de ce monde
Quand je vois ce qu’on y fait,
Mais avec toi en 2 secondes
Il redevient parfait.
J’oublie tt le reste.
Stp, reste !


Il y a des larmes
D’alarme
A nos yeux sourds.
Des appels au secourt
Qui courent
Vers nos oreilles muettes,
Les paupières closes
De nos âmes fluettes!


J’ai peur de vivre
Parce que j’ai peur de mourir…
Alors j’évite les dangers
Et livre
Mes sourires
A une vie bien rangée.


Oui, J’avais
Tes courbes à l’horizon,
Si tu savais…
Comme j’y ai perdu la raison,
Au fil des âges…
Adieu ma maison,
Je déménage.


#Copenhague
Des fous, chargés des balles
Veulent nous faire mal,
Qu’on ose plus s’exprimer.
Erreur!
Regardez moi rimer
Ce bras d’honneur!


De #Coppenhage à la #Charlie
Il n’y a pas grande différence,
Si ce n’est la distance
Qui relie
Les faits
A la conscience
Des Français !


Ferme les yeux
Et regarde-toi de l’intérieur;
Cherche le merveilleux,
Ce qu’il y a de meilleur;
Ouvre les yeux,
Et affiche un sourire rieur!


Oh mon Amour puisque tu pars,
Offre moi un vrai départ
Et libère-moi de toi
D’une phrase assassine
Qui lèvera ce poids
Qui me brise l’échine


Ukraine, terrain de jeu
Entre Orien et Occident
Qui s’y disputent les enjeux
Des puissances aux longues dents.


Ukraine, terrain de jeu
Des blocs de l’histoire
Qui n’ont pour enjeu
Que le pouvoir.
Et tjrs le peuple qui pleure,
Qui souffre et en meurt!


Cod Kinay – le 28/03/2015

Licence Creative Commons

Poésie en tweet style 10 de Cod Kinay est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Contacter Cod Kinay.