Super Ca$h Me est un documentaire rafraîchissant et bien intéressant car, quand on en connait les mécanismes, on se fait moins piéger par cette publicité sournoise cachée mais crachée à nos yeux en permanence. Depuis que je l’ai vu, j’ai grillé (et ça m’a bien fait sourire) plein de placements de produits dans les séries et films que je regarde. Franchement, essais à ton tour, tu verras…

Pour voir le film: Super Ca$h Me

La bande annonce de Super Ca$h Me:

Réalisé par: Morgan Spurlock
Pays: Etats-Unis
Année: 2010
Titre original: The Greatest Movie Ever Sold

Après avoir exposé la malbouffe dans Super Size Me (nominé aux Oscars 2005), Morgan Spurlock s’attaque à son propre milieu en révélant tous les vilains petits secrets d’ Hollywood ainsi que tous les stratagèmes, utilisés ou imposés, pour convaincre les annonceurs de placer leurs produits dans les films ou à la télévision. Ce fou de documentaires controversés utilise son sens inimitable de la comédie pour s’infiltrer dans les salles de conférence de grandes entreprises et les réunions brainstorming d’agences de publicité afin de les pousser à dévoiler la face cachée du monde publicitaire…

Super Cash Me afficheSuper Ca$h Me s’attache à décrire le cirque marketo-publicitaire qui accompagne la production de son propre film. Un film anti pub, financé par la publicité… Un joli pied-de-nez !

Le message transmit est faussement simple, car au delà de la critique pure et dure, «Super Cash Me» montre aussi l’extrême naïveté et la dimension délirante de l’empire du Makerting ou chaque effort de visibilité annihile l’autre.

Et sur ce point que il distribue de bonnes claques amicales à travers les figures de ce jeu de dupes, en laissant au spectateur le loisir de compter les points. Qui manipule qui? Publicitaires, marques, cinéastes ou Spurlock lui même… A vous de vous faire votre idée…

Au final, voilà bien un documentaire OVNI plus qu’intéressant qui se savoure jusqu’au bout !