Ça peut te paraitre bizarre, mais je ne sais pas trop comment introduire ce slam, ni si j’en ai vraiment l’envie… Je pense que le mieux c’est de te laisser le lire et lui donner le poids et la mesure que tu veux… 😉

 

J’ai le goût abjecte des tragiques
Qui me rempli toute la bouche,
Et des coups de baguette magique
Qui m’enchantent quand ils me touchent.

C’est comme si les opposés
Se posaient ensemble sur la balance,
Nous laissant juges pour doser
Ce qu’on leur donne comme importance.

Dichotomie en apparence,
Ou simple jeu de l’équilibre…
Quand on y pense,
Nous sommes libres
De décider des poids que l’on donne
Aux plateaux que l’on nous tend,
Avec, pour chaque personne,
Un équilibre original à tout instant.

Oui, nous sommes libres de penser
Les moteurs qui nous font avancer;
Libres de pouvoir tout rêver,
De se chercher et se trouver;
Libres de choisir ce que l’on est,
Là, juste à l’intérieur,
Ce toi, que toi seul connais,
Le poids et la mesure
Sur
La balance du cœur !

COD KINAY – le 19/03/2015

 

illustration digitale de la balance de la vie

Pour illustrer ce slam, j’ai adoré cette illustration digitale de Wojciech Magierski ©2011-2015 m4gik

 

Licence Creative Commons

Le poids et la mesure de Cod Kinay est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Contacter Cod Kinay.