Je suis Charlie

Le 07/01/2015 :  « Charlie Hebdo visé par une attaque terroriste, la rédaction décimée

JE SUIS AUSSI CHARLIE, JE SUIS EN COLÈRE, ET JE DIS…

Aux fanatiques de tous bords
Qui assassinent au nom d’un Dieu,
Tous ces Sheitan qui sèment la mort
Et perpétuent des actes odieux,
Sachez que nous serons la résistance
A votre saloperie d’intolérance !

Bandes de cons qui font monter la haine
Contre vos frères musulmans, qui y perdent,
Car l’amalgame est l’arme phare du FN,
Et vous traînez leur religion dans la merde !

Bandes de putes qui vendez votre âme au diable
En vous croyant les messagers d’un Dieu,
Parce que trop bêtes pour le débat verbal,
Parce que trop lâches pour des actes respectueux !

Tout juste bons à sucer la bite de vos gourous,
Et si Dieu existe, à attiser son courroux,
Lui faire réserver une place en enfer, pour vous,
Soldats du mal, toujours au garde-à-vous !

Vous tuez des hommes, des journalistes,
Mais n’avez toujours pas compris
Que la liberté d’expression n’a pas de prix,
Que nous ferons tout pour qu’elle résiste !

Nous sommes des millions dans ce pays,
A faire partie de la bande à Charlie,
Tout un peuple que vous avez sali,
Un peuple uni de chrétiens, musulmans,
Juifs, bouddhistes, athées et tellement encore,
En colère contre l’intolérance des déments
Qui détruisent le sacré de la vie sans remords !

Vous les assassins intolérants qui n’avez l’air,
Que des fils spirituels d’Hitler,
De tout ce que le monde a fait de pire,
Je n’ai que du mépris à vous dire !

La liberté d’expression a elle aussi ses martyrs,
Douze de plus, et peu importe le nombre à venir,
Les fils de la démocratie et de la liberté
Marcheront toujours debout avec fierté,
mains dans les mains, criant leurs pensées sans tabous,
Sans violence, ni haine, envers et contre tout…

A la mémoire de ce jour de sang,
Qui a vu mourir des innocents,
A Maris, Wolinski, Charb, Tignous et Cabu,
Et aux autres dont les noms nous sont inconnus,
Aux martyrs de la liberté de penser et de dire,
Nous vous garderons toujours dans nos souvenirs,
Pour porter plus haut et partout le droit sacré
De s’exprimer librement sans se faire massacrer !

COD KINAY – le 07/01/2015

Ce texte je le dédie à la mémoire de Bernard Maris, Charb, Cabu, Elsa Cayat, Franck Brinsolaro, Frédéric Boisseau, Hamed Merrabet, Honoré, Michel Renaud, Moustapha Ourad, Tignous, Wolinski, et tous les morts pour la liberté d’expression…

Licence Creative Commons

Je suis Charlie de Cod Kinay est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Contacter Cod Kinay.