Parfois, il suffit d’un seul homme pour réaliser un exploit qui reste gravé dans les mémoires, comme cet incroyable « Forest Man ». Un seul homme qui peut donner de l’espoir. L’espoir de voir qu’on peut y arriver avec nos petits bras, à force de volonté et de courage. L’espoir et la force de ne jamais lâcher nos rêves, nos utopies, et continuer ou commencer à se donner les moyens de les mettre en oeuvre. Oui, œuvrer pour petit à petit construire un peu de ce qu’on voit de beau pour notre avenir… Pour le bien de notre planète, pour le bien de tous…

Réalisation et scénario :  William Douglas McMaster.
Pays: Canada, Inde.
Année: 2013

En 1953, l’auteur Français Jean Giono écrivait une nouvelle. Intitulée L’Homme qui plantait des arbres, elle racontait l’histoire d’un homme qui redonnait vit à sa région localisée en Haute-Provence, en plantant des arbres. Qui aurait pensé que 20 ans plus tard, à des milliers de kilomètres, ces écrits prendraient forme ? Et pourtant…

Pourtant, depuis 1970, Jadav Payeng, originaire de l’île de Majuli, en Inde, cultive sans contrainte une véritable forêt, à lui tout seul. D’où son surnom: Forest Man. De ses deux mains, l’inconditionnel amoureux de la nature a ainsi bâti une vaste étendue de végétaux qui fait désormais plus de 550 hectares. C’est la forêt de Molaï, qu’il a reboisée après une période d’érosion, et qui est aujourd’hui plus vaste que le Central Park de New York !

En mettant en œuvre une telle entreprise, Jadav Payeng a incroyablement participé au développement de l’écosystème de sa région. En atteste la présence d’une population de tigres du Bengale, tout comme celle d’un troupeau d’une centaine d’éléphants et le retour d’une espèce de vautours qui avait disparu de l’île depuis des dizaines d’années.

Pour en savoir plus :

– Article Toolito:  Un homme a planté une forêt pendant 30 ans, un arbre après l’autre – par Florian Colas – 04/12/2014

– Article Le Point:  « Forest Man » – l’homme qui a planté une forêt à mains nues – Par Marie Salah – 31/07/2014

– Article Maxi Sciences:  « Forest Man », l’homme qui a planté à lui seul une forêt de 550 hectares – Par Baptiste Rouch – 25/07/2014