Parce que ça ne date pas d’aujourd’hui…
Parce qu’il y en a tellement partout dans le monde…
Parce qu’on a pris le départ et qu’il ne faut plus s’arrêter…
Parce qu’on sait et qu’on a plus le droit de laisser faire…

Il faut qu’on arrête
Partout sur la planète
Ceux qui dégomment
Pour des gommes,
Qui donnent la mort
Pour des mots forts,
Ceux qui déciment
Parce qu’on dessine,
Qui remplacent les écrits
Par la violence et les cris.

Il faut qu’on arrête
Partout sur la planète
Tous ces instituts de tyrans
Qui tuent pour des tirades,
Ceux qui répondent en tirant,
Ou cautionnent ces tirs crades.
Tous ces lâches prétentieux
Qui pètent plus haut que leur tête,
Se prenant pour des prophètes,
Quand ils tuent au nom de Dieu.
Tous ces monstres de pouvoir
Qui flippent tant que la critique
Ouvre les portes du savoir,
Qu’ils trouvent plus pratique
De la jeter aux abattoirs.

Il faut qu’on arrête
Partout sur la planète
Ceux qui prônent l’exécution
De la liberté d’expression.
Tous ces gros trous de balles,
L’esprit sourd et les mains sales,
Qui font tout pour que trépassent
Les intellects qui les dépassent.

Car combien de « Charlie »
Ont déjà perdus la vie,
Combien encore vont tomber à l’avenir,
Combien de corps et de tombes à fleurir ?!

Alors, faisons tous de notre mieux
Pour leur faire péter les tympans
Pour leur faire saigner les yeux,
Que leur rage les bouffe du dedans,
Et qu’ils aient tellement de cibles,
A ne plus savoir comment faire
Pour essayer de les faire taire,
Car unis, nous deviendront invincibles !

COD KINAY – le 11/01/2015

l'encre doit couler pas le sang

Pour illustrer ce slam, j’ai aimé ce graffiti

Licence Creative Commons

Pour tous les « Charlie » du monde de Cod Kinay est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Contacter Cod Kinay.