BRIBES D’ENFLAMMAGE … LE FEU AUX POUDRES…

Tu sais, je me dis souvent que la démocratie est un peu comme un spectacle de guignol ou nous sommes tous comme des enfants qui regardent des politiciens marionnettes, se moquent d’eux, les conspuent, les interpellent, les voient se remplacer les uns les autres dans l’illusion du choix, sans faire attention au marionnettistes qui tirent les ficelles et rythment le spectacle selon leur bon vouloir…

Sérieusement, que peut faire un gouvernement face à des puissances multinationales telles que Cargill qui possède des quasi monopoles et la spéculation sur nombre de nos denrées et ne veut qu’une chose: « Faire du chiffre, juste des chiffres sur compte bancaire ».

Que peuvent faire nos politiques ?

Nos marionnettes ?

Rien ! Rien du tout !

Les politiques ne peuvent rien !

Et, soyons honnête avec nous-même, au fond on le sais bien, on refuse juste de regarder la vérité en face. (voir le livre Destruction massive de Jean Ziegler)

Et pendant que nous tous, le peuple, les peuples, on attend, docile, une solution venant de nos représentants, on oublie que le vrai pouvoir nous appartient encore et toujours, et se trouve dans notre union, dans un soulèvement global comme nous le rappel l’argentine. (voir le documentaire Argentine : Le hold-up du siècle, de Fernando E. Solanas)

Mondialisation Humaine, Humaniste, Écologique…

Le pouvoir par la désobéissance civile de masse et pas forcément par la violence comme à pu nous l’enseigner et nous le démontrer ce cher Mohandas Karamchand Gandhi.

Mais alors, qu’est-ce qui nous retient ? Quelles sont ces camisoles trop serrées qu’on se greffe, qu’on nous greffe à la peau ?

La peur mon ami(e), la peur de ne pas pouvoir assouvir les besoins inutiles qu’on nous crée, auxquels on nous assujetti petit à petit. La peur de se retrouver seul dans la merde tant on nous déforme à l’égoïsme, à la célébration du dominant… du vainqueur… Y a qu’à voir sur nos écrans !

Et puis la soif, la soif du toujours plus, plus, plus de tout, plus vite, toujours plus de plus !

Voilà en partie ces camisoles, ces armes de destruction massive dont on bombarde nos quotidiens ! Pour preuve, y a qu’à voir les maîtres mots de notre société qu’on nous ressasse sans cesse :

« Consommation ! Compétitivité ! Performance ! Rentabilité ! »

Et pendant ce temps on passe chaque jour devant nos mairies, les yeux baissés, l’échine courbée, l’esprit saturé, sans plus voir que sur chacune d’elles sont écrit les mots de nos armes à nous, nos armes si puissantes:

« Liberté! Égalité! Fraternité! »

Je suis comme toi, comme vous, comme beaucoup, tellement aveugle si souvent…..

Et, soyons honnête avec nous-même, au fond on le sais bien, tout ça nous fout les boules quand on y pense….

Et pourtant, je te jure, j’ai envie de lutter contre cette lente descente aux enfers et le choc brutal de l’atterrissage qui nous guette !!!

Et toi, et vous ???

Alors, il faut qu’on s’unisse mes ami(e)s, qu’on s’unisse d’ami(e)s en ami(e)s, qu’on s’active d’ami(e)s en ami(e)s, qu’on rendent utile ces putains de réseaux sociaux qui nous connectent tous. Qu’on use enfin de ce pouvoir qu’on a entre les mains pour stopper l’inertie, amorcer le mouvement…

Pour toi, pour nous, pour nos enfants !!

On leur dira quoi sinon à nos enfants ?

On leur laissera quoi ?

COD KINAY – 15/12/14

Licence Creative Commons

Bribes d’emflammage de Cod Kinay est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Contacter Cod Kinay.