En cette entame d’année 2015,  voici le « bonne année » que je voulais te souhaiter…

Une nouvelle année
Pointe son nez,
Et je te la souhaite
La tête
Pleine de rêves.
Que leur sève
S’élève
Aux cimes des sourires,
Aux hymnes des fous rires,
Des mains qui se prennent
Se serrent et s’entraînent
Là ou le monde se renverse,
Sur les chemins de traverse.

Une nouvelle année
Pour dessiner
Des mots sans censure
Sans sang sur
Les murs durs;
Des mots qui durent.
L’écrit
Des esprits
ouverts,
Qui sert
Les échanges sincères,
Les étranges qui s’osent
Comme clé des portes closes.

Une nouvelle année
Pour planer
Vers le plancher des nuages,
L’envers des orages,
Les yeux
Rivés sur tes soleils
Qui veillent
Les cieux,
Aux aurores de tes horizons
Qui dévorent les poisons,
T’étouffant les bronches,
En te bouffant la tronche.

Une nouvelle année
Pour deviner
La trace fine de tes espoirs,
Dans l’opaline des brumes,
A portée de plume,
A portée d’y croire !
Le lien qui relit
l’utopie aux jointures du réel,
Ta ligne de vie
Dans la fracture existentielle.

Une nouvelle année
Qui vient te donner
365 jours de possibles
Pour ajuster tes cibles.
Et combien d’heures
Au compteur
De viseurs,
Des snipers de ton coeur ?
Et encore
Tellement de demains,
Qui vont éclore
Entre tes mains.

Voici mes meilleurs vœux,
Et toi, qu’est-ce que tu veux ?
Quelles sont les voies
Que tu vois,
Le son de tes voix,
Tes sagesses, tes délires,
Pour cette année à venir ?

J’ai hâte de les lires
Dans nos rencontres à venir !

COD KINAY – le 03/01/2015

bonne année 2015 Lei La

Pour imager ce slam, j’ai aimé cette photographie de Leï La

Licence Creative Commons

Bonne année 2015 de Cod Kinay est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Contacter Cod Kinay.