J’ai écrit ce slam en conclusion (temporaire, malheureusement) de mes textes précédent sur le terrorisme qui ont fait écho à l’attentat en France contre Charlie Hebdo (1, 2, 3, 4) et aux exactions de Boko Haram au Nigéria (5).

Le sujet de ce texte m’a été évoqué hier par  Slim Slouma (merci beaucoup Slim !) et m’a amené à me pencher sur un fait d’actualité du même acabit que les précédent, mais presque totalement ignoré par nos médias ! Je n’en avais d’ailleurs qu’une vague idée avant aujourd’hui. Alors, voilà, je te fais passer l’info à travers un de mes slams.

Il s’agit du Massacre des Rohingyas en Birmanie. Lis le texte et tu comprendras….

Je voulais conclure sur mes derniers textes,
Liés, d’une certaine façon, à la religion,
Par une mise en perspective de leur contexte
Car les amalgames font trop vite légion,
Et le stupide qu’ils sèment ici-bas
Nourrit ces extrêmes que je combats !

Je m’y sens obligé car nos médias ont la manie
De l’arbitraire dans les sujets qui percutent,
Et de jouer de silence quand, en Birmanie,
Ce sont des musulmans que l’on persécute.

Depuis 2012, dans l’état de Rhakine,
Ce sont des centaines de Rohingyas qu’assassinent
Des monstres Birmans qui vont jusqu’à couper la tête
A des enfants, hommes, femmes, traités comme des bêtes !
Et tout autant que les attentats contre Charlie,
Ou que les massacres menés par Boko Haram,
Ces horreurs du Myanmar qu’en ce moment tu lis
Me foutent les larmes et les nerfs au fond de l’âme !

C’est encore une histoire d’inhumanité extrémiste,
Mais cette fois, les bourreaux sont des bouddhistes,
L’ « Armée d’Arakan » qui prône l’épuration ethnique
Et l’infamie du terrorisme sous caution étatique.

Alors, non ! La folie extrémiste n’a pas de religion,
Pas de couleur, ni de patrie, rappelle-toi l’inquisition,
L’esclavage, les croisades et les colonisations !

C’est juste une triste histoire de bêtise humaine !
Oui juste une histoire de sales égos qui nous malmènent !

Et pourtant…
Depuis si longtemps…
Depuis trop longtemps…
Pourtant…

On en a essuyé du sang, des larmes et des peines,
Tant, qu’on est bien au courant des causes qui entrainent
Le fanatisme à se répandre comme une pandémie.

On sait tous que la misère est son terreau d’anémie,
Nourri aux pollutions du manque d’accès à l’éducation
Qui permet aux gourous tous les jeux de manipulation,
L’endoctrinement des esprits pour en faire des pions !

Et les terroristes, sont plus nombreux qu’on ne le pense,
Car, au final, il en va de même
Pour ceux à qui profitent ce système.

Tout est dit, alors maintenant, centrons bien nos résistances !

COD KINAY – le 14/01/2015

Rohingya Birmanie

Pour illustrer ce slam, j’ai aimé ce dessin de Latuff

Licence Creative Commons

De Charlie à la Birmanie de Cod Kinay est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Contacter Cod Kinay.