J’ai vu passer, en traînant sur youtube, ce slam de Kery James « A l’ombre du show-business » (vidéo en bas de l’article). Perso, je le trouve très beau, très vrai, et ça m’a inspiré ce p’ti texte que j’ai envie de te partager.

« A l’ombre du show-business,
Les poètes sont morts de faim »,
Car les chiens qui mordent n’ont pas de laisses,
Pas de maîtres, ni la soie de leur couffins.

Juste la bave des mots qui pointe au bout des crocs
Et des rimes qui dérangent au pedigree des micros.
Des chiens galeux qui n’aboient pas à la thune,
Et refusent les ordres et les pattes opportunes.
Des chiens, la puce à l’oreille, sans trucages,
De ces chiens qu’on abat par peur de la rage.

Alors, dans les rues, les chiens font des prouesses,
Des promesses d’art où le fond n’est pas feint,
Et à l’ombre du show-business,
Les poètes ne sont pas morts de fin.

COD KINAY – le 30/11/2014

Licence Creative Commons

A l’ombre du showbusiness de Cod Kinay est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à Contacter Cod Kinay.